Eva et les dictateurs


Photographies de Mussolini et Hitler rebrodées d'un dessin d'enfant
Eva et les dictateurs, 2007 (détail)



Eva et les dictateurs, 5 photographies brodées, 2007
Eva and dictators, 5 photographs embroidered, 2007

La série des portraits de dictateurs souriants et riants est rebrodée de l’interprétation de ces mêmes visages tristement célèbres par une enfant de 6 ans. Le rire se couvre alors d’un masque grinçant, dont la fixité morbide crée un mouvement paradoxal : le renouvellement de notre interrogation sur la vieille opposition entre la raison et la passion.
Ce dont Aristote, cherchant la raison du rire, fournit une part de chemin :
« Il est une passion qui n’a pas de nom, mais dont le signe est cette distorsion du visage que nous appelons rire … ». Que penser du dictateur qui rît ? Est-il, sous l’implacable rationalité qu’il incarne, en cet instant seulement : raisonnable ?

Cinq photographies de la série Eva et les dictateurs
Eva et les dictateurs, vue de l'exposition L'art au carré, Lyon 2010